HDJ

Jeudi 20 et Vendredi 21 Août c'était chimio et le 2 ème jour en "hôpital de jour". Pourquoi occuper une chambre seule, équipée d'un lit et des commodités, pour quelques heures ?

En "hôpital de jour" vous êtes dans une salle équipée de 5 ou 6 fauteuils, ce qui permet de regrouper les patients afin que les infirmières aient tout leur petit monde à portée de mains pour leur brancher leur chimio et prendre les constantes toutes les demies heures.

Les fauteuils sont articulés et avec la télécommande vous changer l'inclinaison du dossier et la position des  jambes plus ou moins relevées. Tablette pour poser ses petites affaires. Que demander de plus !

Quant au traitement tout s'est bien passé, comme d'habitude. Le kit mains libres est un vrai bonheur (Enfin, c'est de la chimio tout de même !!!!) .

Vendredi sortie à 12h . Déjeuner à la maison. Après-midi cool à bouquiner.

Les 3 jours qui ont suivi : moins bien, avec un état nauséeux quasi permanent. Le dimanche a été particulièrement désagréable.

Mardi, la bête est sur pieds et reprends le cours de la vie normale.

Anecdote :

Jeudi, l'interne me questionne comme d'habitude, et me glisse : on est parti pour 6 à 8 séances et je lui réponds : on m'a parlé de 6 séances. Grand silence ! puis lui d'ajouter : qui vous suit à l'hôpital ? Je lui donne le nom de l'hématologue en précisant que je ne l'ai vu qu'une fois le 20 avril pour me parler du traitement que j'allais avoir. (suivre est un grand mot).

Quelques heures après, l'interne m'apporte le planning de la séance de septembre qui débutera par une consultation avec l'hématologue !! Tiens, tiens, s'apprêterait-elle à m'annoncer qu'il y aura 8 séances ?

Pour le savoir cher lecteur, rendez-vous après la prochaine chimio qui aura lieu les :

mercredi 16 et jeudi 17 septembre. (Ils ont avancé d'un jour)